Strime revient sur le Web2day 2016

Publié par Marine Lextrait le 22 juin 2016 dans En vadrouille

Éléphant mécanique à Nantes

Vous le savez sûrement, JP et Romain ont représenté Strime à Nantes lors du festival Web2day les 15, 16 et 17 juin derniers. Il est temps de faire un bref retour sur cette expérience très enrichissante pour nous.

 

Le Web2day, c’est un festival de 3 jours où s’enchaînent conférences, tables rondes, pitchs et belles rencontres. Cet événement prend chaque année plus d’ampleur en réunissant les acteurs de l’écosystème du numérique : entrepreneurs, investisseurs, médias et influenceurs. Cette année, c’était la 8e édition du festival qui a rassemblé 3200 visiteurs et 250 intervenants et généré plus de 25 000 publications sur les réseaux sociaux. Une ribambelle de conférences abordait des thèmes comme le marketing digital, les futures tendances tech, les startups ou les changements sociaux qu’impliquent le numérique et les nouvelles technologies. Pas de quoi s’ennuyer donc, même si nous étions présents surtout pour un événement, le Global Challenge.

Parmi les conférences, nous avons particulièrement aimé celle intitulée « Attaquer un marché de mastodontes » qui traitait de la manière d’évoluer pour une startup sur un marché déjà dominé par des acteurs influents. Elle était animée par Pierre-Henri Deballon, le CEO de Weezevent (une plateforme de billetterie et d’inscription en ligne, concurrent français de Eventbrite), Julien Lemoine, le CEO d’Algolia (un moteur de recherche pour sites web, concurrent de Google), Eric Leandri, le CEO de Qwant (un moteur de recherche tout court, concurrent de Google), et Laurent Bougras, le co-fondateur de FairBooking, un concurrent de booking.com. Les interventions étaient en général intéressantes, surtout l’approche de Pierre-Henri Deballon qui consistait notamment à dire que le développement d’une startup s’apparentait à une partie de Risk (oui oui, nous allons vraiment faire une comparaison avec un jeu de société). Il y a deux grandes stratégies : soit la startup cherche à conquérir le monde très rapidement, mais elle risque d’être faible dans chaque pays où elle se sera lancée, soit elle cherche au contraire à asseoir son assise sur le marché national, puis à se développer petit à petit à l’international. Chez Strime, on se retrouve beaucoup dans cette vision : nous souhaitons devenir incontournables en France pour les professionnels de la vidéo.

Web2day

L’esprit du Web2day c’est également mettre en avant des startups innovantes en recherche de fonds, à travers une compétition d’envergure internationale : le Global Challenge. Plus de 200 candidatures sont reçues, et 100 startups sont sélectionnées pour disposer d’un stand sur le village. Ensuite, 50 sont retenues pour participer au concours de pitch. Strime avait été choisie pour les deux. Romain a pitché pour Strime jeudi matin à 11h45, devant un jury composé de Thomas Derosne, CEO de la plateforme de crowdfunding MyNewStartup, Pierre-Emmanuel Boulin, représentant d’Arkea (la banque d’investissement du Crédit Mutuel), David Morel, représentant de l’INPI et un investisseur étranger. Le pitch durait 4 min (in english please !), puis le jury posait des questions pendant 3min (toujours in english).

Finalement, nous sommes très satisfaits d’avoir participé au Global Challenge même si nous n’avons pas été retenus pour la finale. C’était notre premier pitch sur un concours de startups, a fortiori une compétition internationale car 4 continents étaient représentés par les startups et jurés. Et ce n’est que le premier d’une longue série ! Si vous avez manqué la prestation de Romain, vous pouvez la revoir ici :

https://www.periscope.tv/w/1jMKgnjynbMxL

Comme nous ne sommes pas des mauvais perdants, nous allons vous révéler notre favori : Skippair. Nous avons ressenti, à la différence de la plupart des autres startups ayant pitché et qui semblaient très bien rodées pour ce type d’exercice, que les co-fondatrices de Skippair ont davantage pitché avec leur cœur qu’avec des business plan. Bobby (ou Romain, pour ceux d’entre vous qui ne le connaîtriez pas encore sous ce surnom) a trouvé ça touchant. Cette attitude se ressent également dans la relation qu’elles entretiennent avec leurs collaborateurs qui ont l’air de réellement prendre du plaisir à travailler sur ce projet, et dans une forme de proximité qu’elles ont avec les skippers inscrits sur la plateforme. C’est sûrement aussi pour cela qu’elles ont remporté le prix du jury.

D’une manière plus générale, le Web2day nous a permis de nous faire des contacts, avec des investisseurs, des clients potentiels, des personnes aux commandes d’accélérateurs et des grands comptes. Nous avons gagné en visibilité, à l’image de cette interview vidéo.

On a aussi été super contents de croiser nos deux gagnants, @Nervousjob et @DesignOdin, et on espère qu’ils ont apprécié leur séjour nantais.

C’est ainsi que se clôt l’expérience Web2day 2016. Nous comptons bien y retourner pour la prochaine édition et en attendant, nous vous invitons à nous suivre pour de nouvelles aventures !

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *