Romain co-organisateur du Festival International du court-métrage de Santiago

Publié par Bobby le 10 août 2017 dans Autour de Strime

Lorsque je suis arrivé au Chili, je me suis rapidement posé la question de savoir comment j’allais pouvoir apprendre à connaître la communauté audiovisuelle dans son ensemble. Aller à la rencontre des producteurs de vidéo était un préalable, et je m’y emploie. Mais comment sentir au mieux le dynamisme et la créativité de l’écosystème ?

 

Et si on organisait un festival de courts-métrages à Valparaíso ?

M’est alors venue l’idée de regarder s’il existait un festival de courts-métrages à Valparaíso. Pourquoi de courts-métrages ? Parce que c’est souvent par ce format que commencent tous les réalisateurs. C’est également un format qui laisse pas mal de place à la créativité, et qui laisse plus de souplesse en termes d’organisation d’un événement. Enfin, les réalisateurs de ce type de films sont susceptibles d’utiliser Strime pour leurs productions. Pourquoi Valparaíso ? Parce que c’est là que j’habite, et que cette ville est un creuset culturel.

Or il s’avère que rien de la sorte n’existait, du moins pas sur du court-métrage. Il existe bien un festival de cinéma, mais qui se dédit uniquement au long métrage. Qu’à cela ne tienne, je me suis dit qu’il serait intéressant de faire quelque chose. Mais avant de réinventer la roue, j’ai voulu regarder s’il n’existait pas de festival de courts-métrages en général au Chili ? Et c’est là que je suis tombé sur le Fesancor, le Festival International du Court-Métrage de Santiago du Chili (Festival Chileno Internacional de Cortometraje). Autre info intéressante, ce festival va fêter ses 25 ans cette année.

J’ai donc sauté sur l’occasion et contacté les organisateurs de ce festival pour leur proposer d’organiser une extension du festival à Valparaíso. Ceux-ci se sont montrés enthousiastes à cette idée et m’ont donné quasiment carte blanche pour l’organisation de cette extension. Pour la première fois dans l’existence du festival, celui-ci se tiendra donc de manière simultanée à Santiago et à Valparaíso.

 

Le Fesancor fêtera ses 25 ans au Parc Culturel de Valparaíso

Partant de là, tout restait à faire… La programmation reste le domaine de Jaime, le président du festival. Pour ma part, je ne m’en occupe pas. Mais tout le reste, toute la partie logistique, c’était à moi de m’en occuper.

J’ai donc commencé par faire une liste de lieux susceptibles de nous recevoir, puis je les ai contacté. Après quelques échanges, j’ai fini par trouver un accord avec le Parc Culturel de Valparaíso qui va nous prêter une salle de 90 places durant toute la durée du festival (à l’exception du 30 septembre). J’ai également convaincu l’Internado (un bar / restaurant de Valparaíso disposant en sous-sol d’une salle de diffusion / exposition) de nous recevoir pour la soirée du mercredi 27 septembre.

Le Fesancor se tiendra donc du 25 septembre au 2 octobre prochain à Valparaíso au Parc Culturel et le 27 à l’Internado, en plus du PCdV. Nous travaillons actuellement à la définition précise du programme que je ne manquerai pas de vous communiquer.

 

Le Fesancor s’inscrit dans l’agenda culturel de la ville

Dans le même temps, j’ai rencontré la direction des affaires culturelles de la ville de Valparaíso qui nous a assuré de son soutien.

Je souhaiterais également pouvoir impliquer des classes d’élèves pour leur faire découvrir ce format, et les intéresser aux carrières de la production vidéo. Idéalement je souhaiterais qu’il y ait un véritable brassage social, c’est à dire que l’on ait aussi bien des élèves d’écoles publiques que privées.

Je tente désespérément de rencontrer la direction de l’école de cinéma de l’université de Valparaíso (pour le moment mes solicitations sont restées lettre-morte).

Bref, il y a encore pas mal à faire, mais le projet prend une bonne tournure…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *